Inauguration de l’extension de l’école Pierre et Marie Curie

Flavien Neuvy, maire de Cébazat, a inauguré l’extension de l’école Pierre et Marie Curie le samedi 21 janvier 2016. Les travaux se sont bien déroulés : les délais et le budget ont été respectés. La directrice de l’école maternelle a remercié le cabinet d’architecture et les élus pour le travail effectué et la concertation qui a eu lieu tout au long du projet.  La construction de 5 classes supplémentaires est d’ores et déjà à l’ordre du jour. Sur l’ensemble du mandat, ce sont plus de 3 millions qui auront été investis dans nos écoles publiques. 16105593_797107493777860_3339811432060213010_n

La Communauté urbaine est lancée

Depuis le 1er janvier, la communauté d’agglomération Clermont Communauté s’est transformée en communauté urbaine en devenant Clermont Auvergne Métropole avec le même nombre de communes. Cébazat fait partie des 21 villes de Clermont Auvergne Métropole. Le Maire de Cébazat et les élus de la majorité ont porté cette transformation au service de notre territoire et de son attractivité .Voici les compétences exercées par Clermont Auvergne Métropole.

Nouvelles compétences

nouvelles_competences

Compétences renforcées

competences_renforcees

Compétences exercées.

competences_actuelles

Le prix de l’eau baisse à Cébazat

Le Conseil municipal s’est réuni le 15 décembre 2016 et a voté une baisse de la taxe d’assainissement qui passera l’an prochain de 0,90 € ht le m3 à 0,82 € soit une baisse de 8,89%.  Cette nouvelle baisse du prix de l’eau pour les Cébazaires voulue par la majorité municipale fait suite à une baisse déjà actée cette année puisque la part fixe (l’abonnement) est passée de 68 euros à 54 euros. Par ailleurs, deux surtaxes (sur les travaux et grands travaux) ont été supprimées permettant une baisse de 14,5 centimes sur le prix du mètre cube. Pour une consommation moyenne de 120 mètres cubes, cela s’est traduit par une baisse du montant de votre facture d’eau d’environ 10% dès 2016.

 

L’école de musique visée par un incendie criminel

Dans la nuit de samedi à dimanche plusieurs feux de poubelles ont été allumés et les locaux de notre école de musique intercommunale ont été la cible d’un incendie criminel. Les dégâts causés par cet acte inqualifiable sont importants. Dès aujourd’hui les travaux de nettoyage ont commencé. L’objectif est de pouvoir assurer au plus vite la reprise des cours. Fort heureusement, le Sémaphore n’a pas été touché et le festival Sémaphore en chanson ne sera pas impacté.

 

 

Le Maire répond à l’opposition

L’opposition municipale a écrit au Maire au mois de mai à propos de l’invasion d’insectes aux 3 Fées constatée durant l’été 2015. La lettre a été publiée sur le site de l’opposition qui, visiblement, a oublié de publier la réponse de Monsieur le Maire. Vous trouverez donc la lettre rédigée par le groupe d’opposition et la réponse envoyée dans la foulée.

lettre-oppositionreponse-maire reponse-maire-2

Le prix de l’eau baisse en 2016

Bonne nouvelle pour les Cébazaires : le prix de l’eau baisse en 2016. En effet, le Syndicat Intercommunal d’Alimentation en Eau Potable (SIAEP) de la Basse Limagne a décidé de déléguer l’ensemble des prestations d’exploitation du service public d’eau potable à la Semerap (Société Publique Locale dont la ville de Cébazat est actionnaire minoritaire). Ceci fait suite à la rupture du contrat avec ALTEAU en date du 31 décembre 2015.

Cette décision permet de faire baisser dès 2016 le prix de l’eau (à consommation équivalente) pour les usagers. Ainsi, la part fixe (l’abonnement) passe de 68 euros à 54 euros. Par ailleurs, deux surtaxes (sur les travaux et grands travaux) sont supprimées permettant une baisse de 14,5 centimes sur le prix du mètre cube. Pour une consommation moyenne de 120 mètres cubes, cela se traduira par une baisse du montant de votre facture d’eau d’environ 10%.

Rappel: la Semerap traite, distribue et assainit l’eau d’environ 200 000 habitants dans 170 communes du Puy-de-Dôme avec plus de 170 salariés. Son capital est détenu à 100% par les collectivités.

 

Parrainage de la 5ème compagnie du 92ème RI par la ville de Cébazat : la faute de l’opposition.

C’est le 25 juin dernier que s’est déroulée la cérémonie officialisant la création de la 5ème compagnie du 92è RI ainsi que son parrainage par la ville de Cébazat. Il y avait beaucoup de monde au Parc Pierre-Montgroux pour l’occasion. Beaucoup de monde mais aucun élu de l’opposition. Absence remarquée. L’explication de cette absence les Cébazaires l’ont eue dans le magazine de la ville du mois de juillet.

D’abord, l’opposition explique qu’elle était  « invitée » et non « convoquée ». Argument risible. Les élus ne sont jamais convoqués pour des évènements de ce type mais invités. C’est l’usage.

L’argumentation laborieuse se poursuit dans la tribune réservée à l’expression des groupes politiques. L’opposition explique qu’elle « ne s’est pas reconnue dans le message porté » et qu’elle « n’a pas voulu être actrice d’un cloisonnement institué entre les villes » tout en poursuivant « Dans cette période si violente aux prises avec la menace terroriste, si association il doit y avoir, la nôtre est celle d’une unité de paix, une recherche égalitaire de collectivité citoyenne ». Association avec une unité de paix : cela ne veut rien dire. Pas plus que la recherche égalitaire de collectivité citoyenne. Il ne suffit pas d’aligner les mots les uns derrière les autres pour tenir un discours cohérent.

Ensuite, l’opposition fait un parallèle absurde (une fois de plus) avec la ville de Clermont-Ferrand qui célébrait le même jour les 50 ans de son jumelage avec Salford. Aucun rapport. Elle ajoute que seul hommage qui puisse être rendu à l’armée est « national ». Nous rappellerons simplement à l’opposition que 10 jours plus tard la ville de Clermont-Ferrand  organisait une cérémonie militaire importante pour l’arrivée de la 4e brigade d’ aérocombat…

Cmmb0nTXYAAJCGg Cmmbi3GXYAALY55

Enfin, l’opposition indique dans son texte qu’aucune commission n’avait été avisée. C’est faux puisque le maire a donné l’information le 10 juin aux membres de la commission vie associative.

La majorité municipale regrette l’attitude de l’opposition qui est contraire à l’esprit républicain à l’égard de nos forces armées. De très nombreuses collectivités territoriales parrainent nos forces armées. Comme le rappelle l‘Association des villes marraines, l’objectif des parrainages c’est d’exprimer de façon institutionnelle le soutien moral de la nation à ses forces armées. Par ailleurs, le «parrainage» est le seul lien institutionnel officiel faisant l’objet d’un agrément par l’autorité militaire et publié au Bulletin Officiel des Armées (B.O.A. – Journal officiel). À ce titre, cette publicité, opposable aux tiers, lui confère un caractère authentique, l’inscrivant dans la durée, et scrupuleusement référencé par l’Association des Villes Marraines des forces armées.

La ville de Cébazat s’inscrit dans cette dynamique de soutien à nos forces armées et plus largement à nos forces de police et de gendarmerie engagées au quotidien pour protéger les Français. Le boycott de l’opposition est une faute.

13522849_671029479718996_4152825312096810884_o 13522976_671027419719202_3781395337767609644_o 13528141_671027256385885_6308964345388898668_o

Bienvenue sur notre nouveau site

La majorité municipale de Cébazat a décidé de se doter d’un nouveau site Internet. Ce  nouvel outil nous permettra de relayer rapidement et facilement l’ensemble des actions conduites au service de notre ville et des Cébazaires. Internet c’est aussi un espace d’échanges et de discussion. Vous pouvez nous suivre sur les réseaux sociaux avec les pages Facebook de la majorité Ensemble Pour Cébazat ainsi que celle du Maire Flavien Neuvy. Vous pouvez également nous rejoindre sur Twitter Ensemble Pour Cébazat et Flavien Neuvy.

A bientôt.

La majorité municipale.

Le budget 2015 : pas de hausse d’impôts et maîtrise des dépenses.

Le budget 2015 de la ville de Cébazat a été adopté lors du Conseil municipal du jeudi 9 avril 2015 dans un contexte très difficile pour les collectivités territoriales. En effet, l'Etat baisse fortement les dotations et cela se traduit par une diminution de 194 000 euros de la dotation générale de fonctionnement pour notre ville en 2015. Pour faire face à cette contrainte financière forte, la majorité municipale a lancé un programme d'économies sur les dépenses de fonctionnement. A la clé, une baisse de plus de 6% des charges à caractère général. L'effort est sans précédent.

Voici les principaux éléments de ce budget :

– les taux communaux de la taxe foncière et de la taxe d'habitation ne bougent pas. Contrairement à de nombreuses villes, la majorité municipale a décidé de ne pas augmenter la fiscalité conformément aux engagements pris pendant la campagne.

– il n'y aura de nouvel emprunt souscrit.

– la maison située rue Jean Jaurès a été acquise par la ville en vue d'y implanter la future maison de jeunes.

– le prix des repas scolaires baissera de nouveau de 50 centimes à partir de la rentrée de septembre 2015. Cette mesure portera la baisse à 1 euro depuis le début du mandat.

– une demande de subvention (DETR) a été formulée pour les travaux du futur local de notre police municipale.

– une enveloppe de 50 000 euros a été prévue pour le lancement des premières études pour la future maison des jeunes et la future nouvelle salle sportive.

– nous allons lancer les travaux d'accessibilité dans plusieurs bâtiments municipaux.

– la parking du domaine de la Prade va être goudronné.

– la rénovation de l'éclairage public se poursuit avec plus de 100 000 euros d'investissement cette année. L'éclairage des terrains de pétanque sera complètement changé. L'éclairage du parking du Sémaphore sera modernisé. Ces travaux concernant l'éclairage public doit nous permettre maîtriser notre facture électrique.

Par ailleurs, et toujours lors du conseil municipal du 11 avril 2015, la date du 21 juin a été arrêtée pour l'organisation de la consultation locale concernant l'extinction de l'éclairage public à Cébazat entre minuit et 5 heures du matin.
La démocratie participative ? Une réalité à Cébazat. C'est la première fois qu'une telle consultation est organisée dans le département sur un tel sujet.

L'article du journal La Montagne.  Decoupe